• salomelecomte

10 minutes pour découvrir... l'élevage ovin [vidéo]

Voici une courte vidéo pour introduire l'élevage ovin. Accompagnée du script et du diaporama (téléchargeables en fin d'article), elle peut être utilisée en cours ou bien introduire l'un de nos jeux sérieux.

Introduction

Les ovins sont plus communément appelés “moutons”. C’est un terme générique qui regroupe plusieurs animaux : les adultes femelles sont les brebis, les adultes mâles les béliers, les jeunes femelles les agnelles et les jeunes mâles les agneaux.


Les ovins sont à l’origine de 3 produits : le lait, la viande et la laine. Il existe 58 races ovines en France adaptées au type de production recherchée (viande, lait, laine) et surtout au territoire où les brebis sont élevées (relief, altitude, type de sol, type d’alimentation …). Les éleveurs vont sélectionner la ou les races de leurs brebis en fonction de ces paramètres.


Les ovins allaitants

Les ovins allaitants sont élevés pour la production de viande d’agneau (animal de moins de 12 mois).


La reproduction des ovins allaitants est gérée de sorte à avoir au minimum 1 agnelage (naissance d’agneaux) par an et par brebis mais un éleveur gère généralement plusieurs lots de brebis en parallèle. Dans un lot, toutes les brebis vont mettre bas en même temps. Cela permet ainsi à l’éleveur d’étaler sa production et son travail.


La période de mise en lutte (période à laquelle les béliers vont se reproduire avec les brebis) la plus courante est à l’automne car c’est à cette période que les brebis sont naturellement fécondes. Le temps de gestation des brebis est de 5 mois, les agneaux naissent donc en janvier - février. Une brebis donne naissance généralement à plusieurs agneaux mais elle ne peut pas toujours tous les nourrir. Certains vont donc être nourris au biberon avec du lait reconstitué. Il est aussi possible de faire se reproduire les brebis à d’autres périodes de l’année en “contresaison”. Cela permet d’avoir des agneaux à plusieurs périodes de l’année.


Les agneaux passent entre 2 et 3 mois avec leur mère et boivent son lait. Ils passent ensuite progressivement à une alimentation solide avant d’être séparés de leur mère. On appelle cela le sevrage. Ils vont ensuite encore grandir pendant 1 ou 2 mois (on parle de l’engraissement des agneaux) avant d’être abattus. L’âge moyen d’abattage varie en fonction des races, du mode d’élevage et du type de viande recherchée. En France, il va généralement de 5 à 8 mois.


Les brebis âgées ou ne pouvant plus se reproduire sont aussi abattues : c’est la réforme. Elles sont remplacées par des agnelles que l’éleveur a gardées pour le renouvellement du troupeau.


Les ovins laitiers

Les brebis produisent aussi du lait. Comme pour les bovins, c’est la mise-bas (accouchement) qui déclenche la lactation (production de lait). Les brebis sont mises à la reproduction à la fin de l’été, elles mettent ainsi bas en début d’hiver. A cette période de l’année, les brebis qui passent l’été en extérieur (en estive par exemple) sont rentrées à la bergerie ce qui facilite la gestion des agnelages. Ainsi, le début de la lactation qui correspond au pic de production a lieu en hiver, lorsque les brebis sont en bâtiment et/ou dans des pâturages en vallée. L’éleveur peut donc plus facilement gérer la traite et peut apporter de la nourriture en grande quantité à ses brebis qui ont de forts besoins en énergie et en protéines. Au printemps, les brebis repartent pâturer et finissent leur lactation en juin. Elles seront remises à la reproduction à la fin de l’été.


Les agneaux sont vendus pour leur viande.


Une brebis produit en moyenne 200 litres de lait par lactation mais cela varie selon les races. Le lait peut être vendu à un industriel qui va le transformer dans une usine ou bien peut être directement transformé et vendu sur la ferme. Les produits principaux sont les fromages, notamment le Roquefort, l’Ossau-Iraty et les fromages Corses, et les yaourts.


Et la laine ?

Quelle que soit leur race, les moutons produisent de la laine. Cette matière correspond au pelage du mouton qui pousse en abondance. Il faut donc tondre les moutons pour leur bien-être et pour leur éviter des maladies provoquées par des parasites ou des mouches qui vont pondre dans la laine (comme les poux dans les cheveux). En France, les ovins sont élevés pour produire de la viande ou du lait. Le faible niveau de valorisation de la laine ne permet pas de vivre de sa vente. Les ¾ de la laine française sont exportés vers l’Asie et ne sont pas valorisés.


Cependant, la France rassemble le plus grand troupeau de Mérinos d’Europe, race aux qualités lainières de premier ordre avec une fibre fine et plus longue que les autres races, qui lui permet d’être utilisée pour la production textile. Mais les usages de la laine sont multiples. Les races françaises sont par exemple réputées pour leur gonflant ce qui leur permet d’être utilisées dans les matelas, futons, couettes ou oreillers. Elle peut également être utilisée en feutre pour confectionner des objets de décoration, en aiguilletage pour isoler les habitations, pour pailler les arbustes ou le potager ou comme engrais …


Quelques chiffres

En France, en 2019, il y avait 7,7 millions d’ovins adultes, répartis dans 39 243 élevages (de plus de 10 ovins). Seulement la moitié des exploitations élevant des brebis sont spécialisées dans cette activité, les autres ont d’autres productions principales (bovins, céréales, volaille, …).


La plus grande part des élevages sont des élevages d’ovins allaitants, soit environ 90% des élevages détenant des brebis ce qui représente environ ¾ du cheptel quand on ne prend en compte que les élevages professionnels). La France est le 3ème producteur européen de viande ovine, derrière le Royaume-Uni et l’Espagne avec 81 milliers de tonnes équivalent carcasse en 2018. Mais elle ne produit que 44% de sa consommation. Le reste de la viande d’agneau provient majoritairement du Royaume Uni et de la Nouvelle Zélande, 1er producteur mondial de viande ovine. La France compte de nombreux signes officiels de qualité en viande d’agneau (Label Rouge, IGP, AOP, AB) qui couvrent 17% de la production française et permettent de maintenir des prix supérieurs aux autres pays producteurs. La viande ovine est encore aujourd’hui majoritairement consommée pour les périodes festives comme Pâques, Noël ou pour l’Aïd El Kebir mais de nouvelles formes de découpe se développent pour faciliter la consommation de cette viande tout au long de l’année.


Les élevages d’ovins laitiers sont plus rares. En 2018, 281 millions de litres de lait de brebis ont été collectés en France. Les 3 plus grandes régions productrices sont l’Occitanie, avec le Roquefort, la Nouvelle-Aquitaine, avec l’Ossau-Iraty, et la Corse avec les fromages Corses.


Comme les bovins, les ovins sont des ruminants. Leur alimentation est donc majoritairement composée d’herbe pâturée (directement mangée dans le champ) (60% en moyenne). Les ovins consomment aussi des fourrages secs (foin) ou fermentés (ensilage) quand les ressources en herbe « fraiche » ne sont pas suffisantes ainsi que des céréales, des tourteaux et autres co-produits (pulpes entre autres). Mais cela dépend beaucoup de la région et des surfaces de l’exploitation disponibles.


Sources


Merci à Audrey Desormeaux pour l’apport de son expertise


Chiffres :

https://www.interbev.fr/dovins-adultes-cest-cheptel-francais-2018-lessentiel-de-filiere-ovine-francaise-2018/

http://idele.fr/no_cache/recherche/publication/idelesolr/recommends/chiffres-cles-ovins-2020.html

http://idele.fr/?eID=cmis_download&oID=workspace://SpacesStore/1f48c433-b646-43af-a9df-43aa920b3b35

Vidéos :

https://youtu.be/rLO_Mj_H600

Photos :

https://www.futura-sciences.com/planete/definitions/faune-merinos-17541/

http://www.bien-manger-selon-les-saisons.com/produits-de-saison/fiche-fromage.php?id_fromages=18

https://fromage-brebis.com/fromages-de-brebis/36-15-pur-brebis-ossau-iraty-lait-cru.html

https://www.pyrenees-bearnaises.com/toutes-les-experiences/transhumance-la-descente-des-troupeaux-et-la-fete-des-bergers/

https://reporterre.net/L-eco-paturage-a-la-conquete-des

https://www.agoravox.fr/actualites/environnement/article/agriculture-mixte-quand-les-178644

Télécharger le script :

Script_Video_Filiere_Ovine
.pdf
PDF • 476KB

Accéder au diaporama :

https://view.genial.ly/603670b322f12e0dabcdc1ae/interactive-content-lelevage-ovin-diapo