Date de la dernière mise à jour de l'article : 06/08/2020

III- Exemples de cycles de production

1- Le lait de vache

Pour produire du lait, une vache laitière doit avoir un veau. La gestation dure environ 9 mois. Après la naissance (vêlage), la vache produira du lait pendant environ 10 mois. Elle est souvent inséminée un ou deux mois après le vêlage, de façon à produire environ un veau par an. Après avoir produit du lait pendant 10 mois, la vache est tarie (elle n’est plus traite), au repos pour la fin de sa gestation.

Les veaux mâles sont rarement gardés sur la ferme. Certains éleveurs les engraissent, mais la plupart du temps ils les vendent après une dizaine de jours pour la filière veau de boucherie. Sur les fermes laitières on a rarement des taureaux : les éleveurs préfèrent souvent l’insémination artificielle, pour de nombreuses raisons : entre autres sécurité sanitaire, plus de sécurité de l’éleveur et de bien-être animal.

 

Les veaux femelles sont tous ou en partie conservés sur la ferme, selon les besoins de l’éleveur pour le renouvellement de son troupeau. Il gardera le plus souvent les génisses les plus prometteuses. Les génisses grandissent souvent sur la ferme, puis auront leur premier veau entre deux et quatre ans environ, selon les choix de l’éleveur. Elles rejoindront alors le troupeau de vaches.

022ed1_18d0012917ae47beb8f1300104f0a591~

Ressource : Webdocumentaire « A l’heure du lait », avec visite virtuelle

hqdefault.jpg
2- La viande de porc

Pour produire de la viande de porcs, les truies sont pendant trois mois, trois semaines et trois jours. Une truie met bas généralement deux fois par an. Pendant la gestation, les truies sont aujourd’hui logées en groupe.

 

Quelques jours avant la mise-bas, les truies sont transférés en salles de maternité, où elles sont logées dans des cases individuelles. Une portée compte 13 à 14 porcelets en moyenne. Les porcelets sont allaités pendant un mois environ, jusqu'à 8 kg environ.

Au sevrage, ils sont transférés dans les bâtiments de "post-sevrage" où ils restent environ un mois et demi, passant de 8 à 30 kg, avec une alimentation solide à base notamment de céréales. En fin de post-sevrage, il sont transférés dans des bâtiments d'engraissement où ils restent environ 3,5 mois, passant de 30 à 120 kg, leur poids d'abattage.

Les élevages peuvent pratiquer seulement certaines phases (naissage, post-sevrage ou engraissement) ou toutes les phases (on parle alors de "naisseurs-engraisseurs")

file.png

Ressource : L'élevage de porcs aujourd'hui (vidéo réalisée par des acteurs de la filière)

3- Les oeufs

Contrairement à d’autres types d’élevages où les reproductrices naissent souvent sur la ferme (en bovin par exemple), la majorité des éleveurs reçoivent dans leur élevage des poulettes ayant grandi chez des éleveurs spécialisés, qui auront eux-mêmes reçu les poussins depuis un couvoir spécialisé.

Les poulettes arrivent sur la ferme vers 18 semaines. Le nombre d’œufs pondus par poule augmente rapidement, jusqu’à atteindre un pic lorsqu’elles seront âgées de 28 semaines. Une poule produit environ 250 à 300 œufs pendant 350 jours, puis elles sont ensuite réformées (envoyées à l’abattoir) avant l’arrivée d’un nouveau groupe de poules.

Lire le chapitre suivant

Une question ?

Un commentaire ?

Certaines pages sont un peu lourdes et peuvent mettre quelques secondes à s'afficher !

Logo du GIS Avenir Elevages

Abonnez-vous !

© 2023 by Salt & Pepper. Proudly created with Wix.com