Date de la dernière mise à jour de l'article : 06/08/2020

II - La complémentarité animal-végétal est nécessaire

1 - Au niveau de l'exploitation agricole : les fermes de polyculture-élevage

Qu’est-ce qu’une ferme de polyculture élevage ? « L'exploitation de polyculture-élevage représente un modèle qui associe sur l'exploitation, plusieurs cultures et un ou plusieurs élevages. C'est un système complexe, diversifié et peu spécialisé.»[1] C’est un cas très répandu en France mais souvent moins chez nos voisins Européens.

Le  site « Dictionnaire d’Agroécologie », alimenté par l’INRA et ses partenaires, affine la définition :

La polyculture-élevage est un système de production agricole combinant une ou plusieurs cultures (destinée(s) à la vente et/ou à l’alimentation des animaux) et au moins un élevage. [Par définition, de nombreuses combinaisons d’animaux, de cultures sont possibles et en proportions variables.] Un tel système tend vers l’agroécologie quand les animaux sont alimentés par les cultures et prairies, lesquelles sont fertilisées en retour par leurs déjections. La polyculture-élevage peut se définir au niveau d’une exploitation agricole ou entre exploitations agricoles (au moins deux ou un collectif) se coordonnant pour la gestion de flux de matières (grain, fourrage, effluent) ou via une organisation économique (par ex. une coopérative) gérant ces flux.

Par comparaison avec un système agricole spécialisé (en cultures ou en élevage), la polyculture-élevage à visée agroécologique est une forme d’agriculture intégrée : les cultures fournissent le grain (céréales et protéagineux) et des résidus de cultures (paille, coproduits) voire des fourrages (foin de luzerne, etc.) à l’élevage, lequel lui restitue des effluents organiques (lisier, fumier). Cette intégration entre cultures et élevage favorise l’autonomie du système vis-à-vis des intrants (fertilisants, pesticides, aliments pour le bétail, etc.). Enfin, la polyculture-élevage permet une meilleure résilience du système face à des aléas climatiques et économiques.

 

[1] Définition sur le site des indicateurs de durabilité des exploitations agricoles du Ministère de l'Agriculture.

Ressources complémentaires

Lire la suite

du chapitre

Une question ?

Un commentaire ?

Logo du GIS Avenir Elevages

Certaines pages sont un peu lourdes et peuvent mettre quelques secondes à s'afficher !

Abonnez-vous !

© 2023 by Salt & Pepper. Proudly created with Wix.com