miniature chap 5.png

Date de la dernière mise à jour de l'article : 08/09/2021

I -  L’élevage au cœur de plusieurs controverses au sein de la société française

 

Le regard que la société française porte sur l’élevage évolue du fait des transformations sociales et de l’évolution importante des systèmes de production.

Quatre grandes controverses subsistent : 

  • l'impact de l'élevage sur l'environnement (pour lire le chapitre 3 de Farmpédia qui lui est consacré, cliquez ici)

  • les conditions de vie des animaux d'élevage

  • l'impact sanitaire de l'élevage et ses produits (pour lire le chapitre 4 de Farmpédia qui lui est consacré, cliquez ici)

  • le choix des modèles d'élevage

Capture_IFIP_controverses.JPG

Source : Projet ACCEPT, IFIP-Institut du porc, 2016 (lien)

Cinq visions pour l’élevage de demain coexistent, portées par différents profils de citoyens :

Graphe_IFIP.JPG
  • les abolitionnistes, souhaitent voir la fin de l'élevage et de la consommation de viande.

  • les alternatifs veulent de nouveaux modes d'élevage, plus respectueux. 

  • les progressistes, veulent améliorer les systèmes existants

  • les compétiteurs sont favorables à l'élevage et à son intensification 

  • les indifférents n'ont pas d'avis sur l'élevage.

Reste 10 % des interrogés qui ne s'associent à aucune des catégories ci-dessus. ​

Données issues du projet ACCEPT de l'IFIP-Institut du porc d'après un sondage IFOP de 2016 (source)

Les stratégies des filières pour répondre à ces préoccupations sociales et améliorer les relations entre la société et l’élevage dans sa globalité passent par la mise en œuvre de chartes de bonnes pratiques ou de démarches de démarcation sur le mode de production.

Ce chapitre a pour but d’apporter des éléments sur ces controverses, sous forme d’études scientifiques ou de comparaison d’idées opposées. Nous parlerons des impacts positifs et des impacts négatifs de l’élevage. Certains ont déjà été abordés dans des chapitres précédents (notamment le Chapitre 3 portant sur les questions environnementales et le chapitre 4 sur la santé humaine), ils seront donc traités de façon plus synthétique.

IFIP_catégoris_conso.JPG

D'après l'IFIP-Institut du porc, seuls 2% de la population se déclare en faveur de la fin de l'élevage. (source)

 

I - Introduction : L’élevage au cœur de plusieurs controverses au sein de la société française

Méthode

Contactez-nous !

Une question ?

Un commentaire ?