Chap 3 miniature.png

Date de la dernière mise à jour de l'article : 08/09/2021

 

V - Elevage et biodiversité

1 - Qu'est ce que la biodiversité?
Capture_biodiversité_definition.JPG

Dessin de 

Selon l’article 2 de la Convention sur la diversité biologique (signée en 1992), la biodiversité est définie comme : « La variabilité des êtres vivants de toute origine incluant entre autres, les écosystèmes terrestres et aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie : cela comprend la diversité au sein des espèces, ainsi que celle des écosystèmes. »

 

Il existe trois niveaux de biodiversité :

  • La biodiversité écosystémique = diversité des écosystèmes[80] (nécessite de définir ce qu’est un écosystème = biotope + biocénose + interactions) donc diversité des biotopes (abiotique) et des biocénoses (êtres vivants) et de leurs interactions (biotope-biocénose, biotope-biotope, biocénose-biocénose). Les interactions (relations trophiques, …) traduisent le fonctionnement d’un écosystème donné  

→  Les forêts tropicales et les récifs coralliens constituent des écosystèmes très diversifiés

  • La biodiversité spécifique = nombre total des espèces (animaux, végétaux, champignons, microorganismes). Pour désigner le nombre d’espèce au sein d’un milieu donné on parle de richesse spécifique (prend en compte le nombre d’espèces et la surface du site étudié)

→ De nouvelles espèces sont découvertes très régulièrement (voir la liste sur le site de l'International Institute for Species Exploration (lien))

  • La biodiversité génétique = Diversité des gènes, des allèles et des structures chromosomiques au niveau des individus et des populations.

→ Elle est menacée notamment quand le nombre d’individus d’une espèce diminue, ou dans le cas d’une sélection favorisant la consanguinité.

La biodiversité en bref (extrait de http://www.biodiversitweb.fr/index.php/la-biodiversite-en-bref/)

«La biodiversité, c’est ce qu’on peut appeler la partie vivante de la planète ». C’est la diversité de l’ensemble des êtres vivants – animaux, végétaux, champignons, bactéries -, du plus grand (baleine bleue, baobab) au plus petit (les bactéries), et de toutes leurs interactions (de la prédation à la symbiose). C’est aussi la diversité des milieux dans lesquels ces espèces vivent. Mais c’est aussi la diversité des gènes qui fait que chaque individu est unique. En France par exemple, même si nous sommes un petit pays, la biodiversité est particulièrement riche et diverse grâce aux différents habitats présents en métropole et en outre-mer (récifs coralliens, forêts tropicales, Terres australes et antarctiques françaises). Et vous savez le plus fou ? C’est que nous, êtres humains, faisons aussi partie de la biodiversité.

 

La biodiversité, c’est aussi et surtout une dynamique. Dans la biodiversité, tout n’est pas figé comme une collection dans un musée. Tout au long de l’histoire de la vie, des espèces apparaissent et disparaissent, c’est un mouvement perpétuel qui a démarré il y a 3,8 milliards d’années et qui s’opère encore. Et c’est parce que la biodiversité est en mouvement qu’elle s’équilibre sans cesse.

 

La biodiversité, c’est enfin ce qui nous fournit les conditions essentielles à notre vie sur Terre : elle permet notre survie et nous apporte du bien-être. Nous sommes intimement liés à l’ensemble qu’elle constitue, d’où l‘importance de la préserver ! La biodiversité purifie l’eau que nous buvons et l’air que nous respirons, elle est à la fois en nous (comme ces millions de bactéries qui vivent dans notre tube digestif), et tout autour de nous (arbres, animaux, paysages, insectes, etc.), elle fertilise les sols dont nous tirons notre alimentation, elle permet la pollinisation, elle atténue la violence des sécheresses et des inondations…»

L'Agence française pour la biodiversité propose sur Youtube une série de vidéos courtes pour illustrer les concepts de biodiversié (voir lien vers la playlist)

20minute_brebis.jpg

Insolite : des initiatives locales pour encourager la biodiversité sont mises en place, comme ici en 2019 à Perpignan (lien vers l'article de Jérôme Diesnis pour 20minutes)

Capture_afb_doc_nature.JPG

Pour aller + loin : dès 2018 l'Agence française de la biodiversité souligne une accélération de la disparition des espèces sauvages qui ne touche pas que les oiseaux. (lien)

Oiseaux sur l'herbe gelée

Pour aller + loin : le site web Nature France (lien), alimenté par l'Office français de la biodiversité propose un  panorama de l'état de la biodiversité en France, avec une série d'indicateurs mis à jours à chaque nouvelle étude.

abeille

4 juillet 2018. Le gouvernement français s'est saisi de la question de la bio diversité et propose un plan en 6 axes pour la préserver. (lien)

 
 

Lire la suite

du chapitre

Chap 3 miniature.png

II. L'élevage concurrence-t-il les autres productions (suite)

Contactez-nous !

Une question ?

Un commentaire ?