Chap 3 miniature.png

Date de la dernière mise à jour de l'article : 06/08/2020

 

II - L’élevage concurrence-t-il les autres productions ? (suite)

2 - Utilisation de surfaces agricoles (suite)
2. Utilisation de surface par type de production

Une autre façon d'étudier la surface utilisée par l'élevage est d'estimer la surface nécessaire pour produire un kilo de différents produits*. Bien sûr ces méthodes reposent sur des approximations et des méthodes différentes, les résultats sont donc variables. Mais ils permettent de dégager des ordres d'idées.

La principale méthode utilisée pour déterminer l'impact environnemental d'un produit (ou son coût en surface) est l'analyse du cycle de vie [21] . Cette méthode prend en compte généralement l’ensemble du cycle de production, en intégrant les besoins en amont de l’activité d’élevage, pour produire les aliments achetés par exemple.

* Les résultats peuvent être exprimés avec plusieurs unités différentes en m² par :

  • kg de poids vif (pour l'animal vivant),

  • kg de carcasse (os + viande),

  • kg de produit (viande, lait, œuf, etc...)

  • kg de protéines produites

 

Attention donc à bien comparer ce qui est comparable !

1. Résultats observés à l'échelle du monde

Une synthèse bibliographique de 2012 a repris les résultats de 52 études appliquées à des pays du monde entier pour faire une estimation des surfaces nécessaires pour la production d'un kg de produit* [22] : (voir ci-contre le tableau complet)

Produit

Surface utlisée

dont prairies

Bœuf

Lait

Porc

Poulet

Œufs

Agneaux et moutons

7 à 420 m²

1 à 2 m²

8 à 15 m²

5 à 8 m²

4 à 7 m²

20 à 33 m²

2 à 420 m²

1 m²

18 à 30 m²

Traduit d'après Nijdam, D., Rood, T., & Westhoek, H. (2012). The price of protein: Review of land use and carbon footprints from life cycle assessments of animal food products and their substitutes. Food policy, 37(6), 760-770. (lien)

Les façons d'élever les animaux sont variables selon l'espèce, le mode de production et le pays, ce qui explique les écarts importants. Les façons de produire du bœuf par exemple, sont très variées, ce qui explique les résultats variés également ! Une grande partie de la surface dédiée à l'élevage des bovins est constituée de prairies.

La surface utilisée calculée est plus importante chez les bovins, notamment dans le cas d'élevages extensifs, à cause de leur faible production par unité de surface : cela s'explique car ces élevages sont généralement implantés sur des surfaces peu productives (et donc non cultivables) comme les prairies. Il faut donc une surface plus élevée pour produire la même quantité de fourrage que sur une parcelle arable.

 

De plus les bovins ont un cycle de reproduction assez lent (comparé à un porc ou un poulet, ils vivront plus longtemps avant de pouvoir se reproduire : cela nécessite plus de surface) et un taux de conversion de l'aliment plus faible (étant donné qu'ils digèrent des aliments peu digestes). Les vaches laitières de réforme, utilisées pour la production de viande une fois leur production de lait terminée, produisent selon cette méthode ACV une viande avec un plus faible impact : c'est parce qu'elles ont également produit du lait, les différents impacts écologiques sont donc répartis entre ces deux productions dans le calcul.

Méthode

Parmi les façons permettant de diminuer la surface nécessaire calculée pour produire un kg de viande de bœuf, on peut citer la baisse des intrants utilisés (par exemples les engrais minéraux), la limitation des pertes d'herbe au pâturage, une augmentation de la longévité des vaches (limiter le taux de renouvellement et donc le nombre de jeunes vaches à élever), baisser l'âge du premier vêlage de 3 à 2 ans, remplacer le tourteau de soja par du colza …[23]

[21] Dollé, J. B., Moreau, S., Brocas, C., Gac, A., Raynal, J., & Duclos, A. (2015). Elevage de ruminants et changement climatique. Institut de l’Elevage.

[22] Nijdam, D., Rood, T., & Westhoek, H. (2012). The price of protein: Review of land use and carbon footprints from life cycle assessments of animal food products and their substitutes. Food policy, 37(6), 760-770.

[23] Nguyen, T. T. H., Doreau, M., Eugène, M., Corson, M. S., Garcia-Launay, F., Chesneau, G., & Van der Werf, H. M. G. (2013). Effect of farming practices for greenhouse gas mitigation and subsequent alternative land use on environmental impacts of beef cattle production systems. animal, 7(5), 860-869.

2. Résultats observés à l'échelle de la France

En 2010 l'Ademe (Agence de la transistion écologique) a lancé un programme scientifique baptisé AGRIBALYSE, ayant pour but de créer un inventaire de cycle de vie des produits agricoles français afin d'évaluer leur impact environnemental. Les principaux résultats concernant l'utilisation de surfaces sont indiqués ci-dessous.

Impact sur l’occupation de surface des productions animales de la base Agribalyse v 1.3, en m².an par kg de produit (kg de lait corrigé, kg de poids vif vendu, kg d’œuf), en sortie de ferme (méthode CML 2001)

Produit

Surface moyenne utilisée (m²/a/kg) et plage de valeurs

Bœuf

Lait

Porc

Poulet

Œufs

Dinde

22.46 (5.17 - 53.69)

1.39 (1.1 - 2.46)

3.67 (3.31 - 10.69)

3.07 (2.83 - 8.73)

3.12 (2.86 - 6.9)

4.32 (4.26 - 6.04)

En comparaison (source Agreste, données de 2015) : 

Blé tendre

Soja

Pomme de terre

Maïs doux

Lentille

1.27

3.7

0.23

0.45

7.1

Les résultats d'Agribalyse mettent également en évidence les différences en termes d'utilisation de surfaces selon le mode de production : dans le tableau dessous sur l’exemple de la production porcine, on voit que plus le système est basé sur du plein air, plus la surface nécessaire augmente … ce qui est logique ! 

Système d'élevage porcin

Scenario

Surface occupée

m² / an

Moyenne française, production conventionnelle

Nourris au tourteau de colza, conventionnel

Nourris au tourteau de soja, conventionnel

Alimentation à la ferme, conventionnelle

Traitement des excès de lisier, conventionnel

Avec enclos extérieur,

qualité Label Rouge

 

Avec système de pâturage,

qualité Label Rouge 

Production biologique

Référence

Alimentation

Alimentation

Alimentation

Système de production

Système de production

 

Système de production

 

Système de production

3.41

3.78

3.60

3.49

3.90

3.66

5.48

10.56

Traduit d'après Thibault Salou, Sandrine Espagnol, Armelle Gac, Paul Ponchant, Aurélien Tocqueville, Vincent Colomb, Hayo M G van der Werf 2014. Life Cycle Assessment of French livestock products: Results of the AGRIBALYSE® program .Proceedings of the 9th International Conference on Life Cycle Assessment in the Agri-Food Sector (lien)

Le dernier graphique, également issu d'une étude sur les résultats d'AGRIBALYSE, compare l'occupation des terres en fonction des productions y compris des productions végétales. Il fait également apparaitre la variabilité existante pour une même production.

Capture_AES Colomb et al 2016.JPG

Extrait de V. Colomb, A. Colsaet, C. BassetMens, J. Fosse, A. Gac, G. Mevel, J. Mousset, A. Tailleur, H. van der Werf 2015 Analyses du Cycle de Vie en agriculture : enseignements du programme AGRIBALYSE®. Revue AE&S vol.5, n°1, 17 (lien)

Lors des premiers travaux du groupe « Enseigner l’élevage », une étude du contenu des manuels scolaires a été menée [25]. Celle-ci a, entre autres, montré que de nombreux chiffres clés mis en avant dans ces manuels sont incohérents, et non sourcés. C’est le cas par exemple de la surface nécessaire pour produire un kg de viande.

A plusieurs reprises, les mêmes chiffres ont été retrouvés dans des manuels scolaires. Aucune source n’est mentionnée. Après une recherche sur internet, la source de ces chiffres reste inconnue, mais l’association L214 a largement diffusé le graphique ressemblant à celui ci-dessous, en indiquant pour source « WWF Suisse ». La publication d’origine reste introuvable. Le graphique en question a d’ailleurs depuis disparu du site d’information de L214 « Viande.info ».

Comme montré dans les pages précédentes, en France la surface nécessaire à la production de viande est de l’ordre de 10 fois moins que ces chiffres. Un rapport de WWF Germany donne des chiffres de cet ordre d’idée également [26].

Capture_graphe_manuels_scolaires_ALTERNATIVE.JPG
Capture_TableauLandUse2012.JPG

Tableau détaillé de l'occupation des sols et des prairies des différentes production animales

Source : Nijdam, D., Rood, T., & Westhoek, H. (2012).  (lien)

Capture_landuseperkg.JPG

Usage des sols par kilogramme de protéines produit

Source : Nijdam, D., Rood, T., & Westhoek, H. (2012).  (lien)

Capture_MINI_projetAgribalise.JPG

Le programme AGRIBALYSE® produit depuis 2010 des méthodologies et des données de référence sur l'évaluation environnementale des produits agricoles et alimentaires.

Source : Agribalyse (lien)

Capture_illu_rendementPROD_VEGE.JPG

Rendement des productions agricoles françaises

Source : Agreste (données de 2015)

Capture_MINI_article_ScienceDirect.JPG

Ces chercheurs comparent les différents mode de calcul pour estimer les impacts environnementaux de l'élevage.

Source : de Vries, M., & de Boer, I. J. (2010). Comparing environmental impacts for livestock products: A review of life cycle assessments. Livestock science, 128(1), 1-11. (lien)

323 m²

269 m²

207 m²

55 m²

53 m²

44 m²

17 m²

16 m²

6 m²

 
 

Contactez-nous !

Une question ?

Un commentaire ?